Hydrothérapie du côlon

IRRIGATION DU CÔLON A TOULON – HYDROTHÉRAPIE DU CÔLON DANS LE VAR

hydrothérapie du côlon Toulon

L’INTESTIN CARREFOUR DE MA SANTÉ

Je m’appelle Cécile Gueirard, j’ai crée mon cabinet à Toulon il y a plus de 15 ans, je suis naturopathe, formée à la micro nutrition et à l’hydrothérapie du côlon, je reçois sur rendez-vous pour pratiquer des irrigations du côlon, une mesure d’hygiène intestinale, permettant de retrouver la vitalité lorsqu’elle s’accompagne d’une bonne hygiène de vie.

Le bien-être étant un ensemble de paramètres à ajuster, je vous suggère dans toute démarche d’hygiène du côlon,
d’inclure un bilan micronutritionnel ainsi que de la naturopathie.
Avec une approche globale, vous mettez tout en œuvre pour une santé optimale.
Le bilan et l’hydrothérapie peuvent être effectués sur demande le même jour (prévoir 2h45 à 3h00 environ)
Le bilan micronutritionnel peut être également réalisé seul.

PRÉPARATION

Les 2 jours précédents la séance d’irrigation du côlon ou hydrothérapie, il est préférable de prendre des repas légers, de supprimer protéines,
produits laitiers et gluten (blé, pain, biscuits et viennoiseries)
également d’éviter fruits et légumes crus si vous avez tendance à avoir des ballonnements.
Consommer de préférence des céréales complètes, légumes et fruits cuits.

Le jour du rendez-vous le repas devra être très léger.

DEROULEMENT

Entretien préalable d’une demi heure pour prendre connaissance de vos attentes, vous expliquer le déroulement de la séance, répondre à vos questions et réaliser un recueil d’informations permettant de valider une démarche d’hygiène.

L’hygiène étant un axe primordial du soin, chaque séance d’hydrothérapie du côlon est pratiquée avec un kit canule stérile à usage unique.
Pour votre confort, vous êtes recouvert d’un drap de bain pendant toute la durée de la séance.
Vous ne serez jamais dépourvu de votre flore intestinale car elle se renouvelle par elle même toute les 24 à 48h

L’hydrothérapie ou irrigation du côlon est une méthode douce, accompagnée de massages du ventre.
Vous pourrez ressentir tout au plus quelques spasmes et quelques inconforts seulement pendant la durée de la séance.
Après chaque séance, vous pouvez retourner à vos activités habituelles avec un grand sentiment de bien-être.

Pendant l‘irrigation, vous êtes recouvert d’un drap de bain, est allongé confortablement.
Une canule stérile, à usage unique et lubrifiée est placée par vous ou le praticien selon votre choix.
L’eau est acheminée dans l’intestin par des bains successifs de 0.5 à 2 litres
dont la température et le débit sont préréglés.
Des massages sur l’abdomen sont pratiqués afin de déloger selles, mucus et autres déchets.
L’opération est répétée à plusieurs reprises au cours de la séance, laquelle dure de 45 à 60 minutes.
Le personne voit circuler dans un tube transparent les déchets de son gros intestin
et peut constater le résultat de ses yeux puisque le conduit devient peu à peu transparent.
A la fin de la séance, la personne finit d’évacuer aux toilettes et peut retourner vaquer à ses occupations.

Prévoir 2 à 3 séances rapprochées pour un premier « nettoyage »
Par la suite, par mesure d’hygiène et à titre préventif, prévoir 1 à 2 séances par an

L’IRRIGATION DU COLON OU HYDROTHERAPIE DU COLON, UN ATOUT MAJEUR POUR PRÉSERVER SON CAPITAL SANTÉ

L’hydrothérapie du côlon ou irrigation du côlon permet d’évacuer les vieilles matières et déchets qui se sont incrustés sur la paroi du gros intestin, c’est une mesure d’hygiène et de prévention, une méthode douce et approfondie de nettoyage du gros intestin limitant l’apparition de troubles fonctionnels.

Il appartient à chacun d’entretenir son jardin intérieur

L’irrigation du côlon contribue à assainir et relancer le fonctionnement de cet émonctoire intestinal (ballonnements, fermentations, putréfactions, digestion pénible, transit ralenti…). Elle prend sa place avec des conseils d’hygiène de vie pour adapter l’alimentation, faciliter la digestion, favoriser l’assimilation, optimiser l’élimination et aussi s’oxygéner ses tissus.

Si présent dans l’intestin, le système nerveux autonome dit entérique soutient le fonctionnement de tous les processus digestifs. Il communique en permanence avec notre cerveau créant un transit « sous influence » du stress et de la joie, des tensions et de la détente, des contrariétés et de la satisfaction… L’irrigation du côlon optimise sa détente ou son dynamisme pour l’animation de notre vie organique et de nos humeurs. Elle prend tout son sens associée à une démarche pour gérer le stress et les émotions ou encore prendre en charge les facteurs de vie (situation professionnelle, amoureuse, familiale…) et les histoires individuelles (traumatismes passés, éducation, attachements…) qui peuvent constituer nos fragilités en tant qu’adultes.
Notre état physique étant intimement lié à notre état émotionnel, les bienfaits d’une irrigation du côlon ont donc par ricochet une action bénéfique sur le mental.
Avec mon approche, l’hydrothérapie du côlon ou irrigation du côlon devient une technique qui prend en compte la globalité de l’être humain (corps /esprit).

Cécile Gueirard (Praticienne en irrigation du côlon à côté de Toulon)

IRRIGATION DU COLON – HYDROTHÉRAPIE DU COLON (près de Toulon)

Cabinet Irrigation du côlon – Irrigation colonique- hydrothérapie du côlon à côté de Toulon: 159, Avenue Rosa Luxembourg à la Seyne sur mer

DOCUMENT PROVENANT DU SITE

logo_sni
Les lavements étaient pratiqués depuis l’antiquité et n’avaient que d’action sur une petite partie de notre gros intestin.
Aujourd’hui avec l’irrigation du côlon, ou l’hydrothérapie du côlon Toulon
c’est la technologie qui permet de pratiquer un lavement en profondeur de la totalité
de notre gros intestin tout en assurant au patient
hygiène et confort optimal.

(hydrothérapie du côlon Toulon, irrigation du côlon Toulon, bien-être intestinal, hygiène intestinale, transit)

Une nouvelle thérapie « nettoie » les angoisses L’irrigation du côlon Une nouvelle thérapie, centrée sur les intestins,
permet de nettoyer au sens propre les émotions négatives : angoisses, tristesse, dépression.

En effet, l’intestin évacue les restes de l’alimentation que votre corps ne peut digérer,
mais il a aussi pour fonction d’évacuer les reste des hormones des émotions : sérotonine, acétylcholine, noradrénaline, GABA.

Tout comme il peut se dérégler et mal évacuer l’alimentation, il peut également peiner à évacuer ces hormones,
provoquant une accumulation source de désordres émotionnels.

L’hydrothérapie, qui est une technique douce de lavement des intestins accompagnée de massages enveloppants,
peut alors avoir l’effet d’une véritable « mini-psychothérapie » chez certaines personnes qui, enfin, lâchent prise…
Non seulement, un réel assainissement du gros intestin s’opère, mais aussi un grand nettoyage du surplus émotionnel et des lourdeurs psychiques.

VOTRE SECOND CERVEAU

Les récentes recherches en embryologie (étude des embryons), ont conduit à une étonnante découverte :
les cellules nerveuses de l’intestin proviennent du même feuillet embryologique que celles du cerveau.

Cela signifie qu’à un moment donné du développement de l’embryon, des cellules nerveuses se séparent du cerveau principal
pour migrer dans le ventre et former, au niveau des intestins, un second système nerveux, que l’on appelle le système nerveux entérique.

Intestin et cerveau sont bien sûr séparés chez l’adulte, mais une communication permanente se maintient via le nerf vague,
également appelé nerf n°X ou nerf pneumogastrique.

Comme le cerveau, l’intestin comporte d’ailleurs des neurones, au nombre de 200 millions,
et on y retrouve l’essentiel des neurotransmetteurs du cerveau (sérotonine, acétylcholine, noradrénaline, GABA…).
L’exemple le plus spectaculaire est celui de la sérotonine, un neurotransmetteur qui influence les états d’âme et qui est produit à 95 % …
par les cellules nerveuses de l’intestin !

Cabinet Irrigation du côlon ou hydrothérapie du côlon à côté de Toulon à la Seyne sur mer

Mais bien d’autres neurotransmetteurs sont impliqués, selon le gastroentérologue français Michel Delvaux,
qui parle de « Sensibilité viscérale » dans son ouvrage du même nom. (1)

La découverte des liens entre cerveau et intestins est si révolutionnaire qu’elle a donné naissance à une nouvelle discipline :
la neuro-gastro-entérologie.
Michael Gershon, professeur d’Anatomie et Biologie Cellulaire de l’Université de Columbia aux Etats-Unis,
a désigné les intestins comme le second cerveau, dans un livre célèbre, The Second Brain, paru en 1999.

D’après Michael Gershon, « le cerveau intestinal serait capable de se souvenir;
il participerait à la phase des rêves pendant le sommeil en produisant de la sérotonine et constituerait vraisemblablement la matrice biologique de l’inconscient. » (2)

Cabinet Irrigation du côlon ou hydrothérapie du côlon à côté de Toulon à la Seyne sur mer